Retour à la liste des conseils Accueil
Share

Maison du futur: comment la domotique pourra changer votre vie!

Avec la domotique, la maison interconnectée est de plus en plus envisageable pour le commun des mortels. Les technologies sont à nos portes – littéralement!

En effet, nul besoin de s’appeler Bill Gates pour rêver de posséder une maison futuriste. Son manoir, nommé Xanadu 2.0, qui vaut plus de 130 millions de dollars, est certainement la demeure intelligente la plus connue au monde. Avec un budget moyen, il est toutefois possible d’équiper sa résidence d’un système de domotique.


Qu’est-ce que la domotique?

La domotique fait en sorte que le contrôle des différents systèmes d’une maison soit centralisé. L’électronique, les télécommunications et l’informatique sont interconnectés et rendent la maison « intelligente ». Le but de la domotique est de simplifier notre vie et de rendre notre quotidien plus confortable et sécuritaire. Comment? En gérant les systèmes et les appareils, ainsi qu’en augmentant l’automatisation. Il y a plus : les maisons contrôlées par la domotique développeront leur « propre intelligence », en intégrant la technologie qui permet aux éléments de communiquer entre eux. Concrètement, la maison peut « savoir » si les occupants sont présents à l’intérieur ou non, et « agir » en conséquence : éteindre les lumières, actionner le plancher chauffant lorsqu’il y a des gens, ou encore allumer les lumières pour simuler une présence en l’absence prolongée des habitants.

Gérer plancher chauffant et lumières

L’automatisation à notre service

Des robots qui font le ménage et préparent le souper : pourquoi pas? Les maisons de l’avenir pourraient en effet en être dotées! L’idée d’automatiser nos maisons n’est pas nouvelle, pensez à la série télévisée Les Jetson (1962) ou au pavillon EPCOT de Walt Disney World (1982). On raconte que Leonard de Vinci avait imaginé des portes automatisées dès 1468. Elles étaient contrôlées à l’aide de poids (pas de l’internet, mais quand même)! De nos jours, la petite taille des technologies fait en sorte que les maisons connectées, imaginées il y a de nombreuses années, sont désormais possibles.

 

Des applications concrètes dans nos vies actuelles

Le succès de la domotique réside dans le fait que nos téléphones intelligents nous suiventpartout et sont constamment connectés à l'internet. Ces petits écrans agissent déjà comme outil de communication pour contrôler plusieurs aspects de la maison : les serrures qui se débarrent à l’approche du téléphone, les lumières qui peuvent être allumées ou éteintes à distance, la gestion de la musique et des autres divertissements. Les assistants vocaux, comme Google Home ou Alexa d’Amazon sont également connectés aux différents systèmes et communiquent avec les éléments de domotique qui font partie de notre quotidien.

Les électroménagers en sont un autre exemple. Un réfrigérateur qui prend en note son contenu et propose des recettes, ainsi qu’une laveuse qui se programme dans un mode afin de garder la fraîcheur durant des heures, lorsque les vêtements sont oubliés trop longtemps à l’intérieur, existent déjà. Ils fonctionnent avec un système appelé « l'internet des objets ». Comme son nom l’indique bien, ces objets sont connectés à l’internet, via notre wifi domiciliaire.

Automatisation des systèmes

 Ce que le futur réserve aux maisons intelligentes

Votre maison sera connectée à ce qu’on appelle un box domotique. Cet appareil traite les informations provenant des différents éléments de domotique et les enregistre. Ce processus permet aussi une automatisation des systèmes, par exemple en réglant la température intérieure avant le retour à la maison. Les chambres peuvent aussi être réglées à des températures, des niveaux d’éclairage et de la musique tous adaptés individuellement à chacun des occupants, pour un confort absolu. Par exemple :

  • La maison connectée peut réveiller ses habitants au meilleur moment, selon leur propre rythme circadien. Par exemple en ouvrant et fermant les rideaux et les toiles au moment du lever ou du coucher.
  • Une application dans un miroir connecté allume un écran où s’affiche l’heure et la température extérieure. Le système propose ensuite des vêtements adaptés pour la journée.
  • L’enregistrement des habitudes de vie a également pour but de sécuriser un occupant âgé ou en perte d’autonomie. Par exemple, le système pourra noter qu’il y a des passages plus fréquents à la salle de bain durant la nuit et qu’il n’y a pas de mouvement le matin. L’addition de ces facteurs inhabituels envoie un signal au système central qui pourra décider de contacter les services d’urgence ou une personne-ressource pour venir vérifier sur place l’état de santé de la personne.

 

Les possibilités sont grandes! Dans quelques années, la plupart des maisons seront connectées dans les pays occidentaux : c’est un avancement technologique profitable pour tous!