Passer la navigation du site
Visite virtuelle
Blog Image

Article

Le plancher stratifié en hiver : comment le garder chaud par temps froid?

Lorsque l'hiver québécois étend son manteau blanc sur nos paysages, il transforme également nos maisons en refuges où la chaleur et le confort deviennent des priorités. Le plancher flottant, également connu sous les noms de stratifié ou laminé, est une solution de choix pour de nombreux foyers. 

Mais avec l'arrivée des températures froides, comment ce plancher réagit-il et comment peut-on optimiser son confort et sa durabilité ? Suivez nos conseils pour un intérieur chaleureux et élégant, même au cœur de l'hiver québécois.

Qu'est-ce que le plancher de stratifié ?

Avant de plonger dans les subtilités de l'entretien hivernal de votre plancher, il est important de comprendre la nature même du stratifié. 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce type de revêtement ne contient pas de bois véritable. Il s'agit en fait d'une imitation de bois, imprimée sur un panneau de fibres à densité moyenne ou haute (MDF ou HDF), qui reproduit avec fidélité l'aspect du bois naturel. Un avantage notable est qu'il ne nécessite jamais de sablage, ce qui le distingue des planchers de bois traditionnels.

Sa facilité d'installation est un atout majeur : sans clous ni colle, les planches s'emboîtent les unes dans les autres pour une tenue ferme et stable. Cela en fait une option économique et pratique, particulièrement adaptée pour ceux qui souhaitent réaliser leur projet eux-mêmes.

Acclimatation : la clé de la stabilité 

Avant de procéder à l'installation, il est crucial de laisser le revêtement de sol s'acclimater à l'environnement de votre domicile. Cette étape permet d'harmoniser l'humidité des lames avec celle de votre intérieur, minimisant les risques de contraction et d'expansion qui pourraient survenir après l'installation. 

Un délai de 48 heures est recommandé pour que le stratifié s'ajuste aux conditions de vie de votre maison.

Installation professionnelle : une pose adaptée aux variations de température

Ce type d'installation d'un plancher nécessite une compréhension des réactions du matériau aux changements de température. En effet, une hausse de température entraîne une expansion du stratifié, tandis qu'une baisse de température provoque sa contraction. 

C'est pourquoi il est recommandé de toujours laisser un espace d’environ 1/4" autour du périmètre de la pièce lors de la pose, pour permettre au plancher de s'adapter sans contrainte à ces variations.

Un professionnel qualifié saura prendre en considération ces éléments essentiels afin de prévenir les problèmes tels que le soulèvement ou la séparation des lames, phénomènes qui peuvent se manifester lorsque le plancher n'a pas suffisamment d'espace pour se dilater ou se contracter adéquatement.

Si des séparations ou des déformations se manifestent, il est crucial d'intervenir rapidement. Ajuster l'espace de dilatation, souvent en retirant ou en ajoutant des morceaux de lattes aux extrémités, peut remédier à ces problèmes et préserver la qualité de votre installation.

Comment garder les planchers de stratifié chaud en hiver

Au cœur de la saison froide québécoise, le plancher stratifié peut s’avérer moins accueillant sous les pieds. Heureusement, il existe des solutions simples et efficaces pour améliorer le confort de votre intérieur.

Sous-couche et sous-plancher : une base chaleureuse 

Une première option pour contrer la fraîcheur du plancher en stratifié est l'installation d'une sous-couche de qualité. Il est important de noter que nous ne parlons pas ici de peinture ou de revêtement liquide, mais bien d’une membrane solide, souvent vendue en rouleau, qui se déploie sous le plancher de stratifié.

Cette couche agit comme une barrière thermique, retenant la chaleur et offrant une isolation acoustique appréciable. Elle est la base d'un sol confortable et contribue à une sensation de chaleur sous les pieds, tout en prévenant les déperditions thermiques. 

La différence est particulièrement notable lorsque le stratifié est posé sur une base en béton, matériau connu pour sa capacité à retenir le froid et à le transmettre. Le béton peut également favoriser une atmosphère plus humide, ce qui n'est pas idéal pour le stratifié.

Dans les climats froids et humides comme ceux du Québec, l'ajout d'un faux plancher surélevé entre le stratifié et la dalle de béton est recommandé. Celà permet d'isoler davantage contre l'humidité et de créer une base parfaitement plane pour votre revêtement. Une étape cruciale pour bloquer l'humidité ascendante et protéger votre investissement est la pose d'un pare-vapeur sous le faux plancher.

Sur un sous-plancher en bois, l'harmonie avec le stratifié est optimale. Les matériaux traditionnels comme le contreplaqué ou les panneaux de grandes particules orientées (OSB pour Oriented Strand Board en anglais) offrent une base solide et stable pour l'installation.

Tapis : la réponse immédiate au froid

En complément de la sous-couche, l'ajout de tapis à des points stratégiques de la maison, comme le bord du lit ou devant le canapé, offre une solution rapide et esthétique pour une chaleur immédiate. 

Les tapis apportent non seulement un confort thermique mais aussi une touche décorative qui personnalise votre espace.

Plancher flottant chauffant : une chaleur uniforme sous vos pieds 

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin dans la recherche du confort, l'installation d'un système de chauffage au sol représente la solution ultime.

Selon Warmup, l'installation d'un système de chauffage au sol sous un plancher en stratifié est tout à fait réalisable, à condition que l'épaisseur des lattes ne dépasse pas 18 mm et que la température de surface reste inférieure à 27°C.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur les meilleurs revêtements de sol compatibles avec le chauffage au sol.

En adoptant ces méthodes, vous pouvez augmenter significativement la température de surface de vos planchers en stratifié, les rendant agréables même en plein hiver.

Entretien hivernal : prévenir les infiltrations d'eau

Durant les mois d'hiver, la vigilance est de mise pour protéger votre plancher stratifié des méfaits de l'eau et de l'humidité. Il est crucial d'éviter l'excès d'eau stagnante qui, en s'infiltrant, pourrait endommager le sous-plancher. 

Une mesure préventive efficace consiste à placer des tapis étanche aux entrées, empêchant ainsi la neige et la glace accrochées aux bottes de fondre et de se frayer un chemin entre les rainures du plancher.

Si de l'eau venait à s'infiltrer, il est impératif d'agir rapidement pour éponger et sécher la zone concernée. Laisser l'eau s'accumuler peut entraîner des dommages plus graves, comme le gonflement des lattes et la formation de moisissure en dessous. 

Dans les cas où l'eau a stagné pendant une période prolongée, il peut être nécessaire de retirer les lattes touchées afin de permettre au sous-plancher de sécher complètement. Cette intervention peut prévenir des dégâts structurels et maintenir l'intégrité de votre revêtement de sol.

Pour des conseils détaillés sur l'entretien et la mise en éclat de votre plancher, consultez notre guide complet ici.

Conclusion

Le plancher de stratifié est une option élégante et économique pour affronter l'hiver sans sacrifier le style et le confort de votre intérieur. En suivant nos conseils et en optant pour les services de Déco Surfaces, vous assurez à votre espace de vie une atmosphère chaleureuse et accueillante. 

Pour des conseils personnalisés ou pour découvrir nos options de revêtement de sol, nous vous invitons à consulter notre page nous joindre ou à explorer nos services.